18 Jan

Le taoïsme au Vietnam

Avant d’être une religion, le taoïsme est d’abord une très belle leçon de sagesse orientale élaborée par un Chinois nommé Laozi ou Thai Thuong Lao Quan, le Grand Vieux Maître, qui aurait vécu au VIe siècle av. J.-C.

Le Vietnam compte peu de pagodes proprement taoïstes, l’essen­tiel de ce rituel étant absorbé par le boud­dhisme chinois et vietnamien. Les dragons et les démons qui décorent le toit des temples en sont une preuve.

Selon la cosmologie taoïste, Ngoc Hoang, l’empereur de Jade, dont la demeure est dans les cieux, dirige un monde de divinités, de génies, d’esprits et de démons dans lesquels les forces de la nature sont incarnées par des êtres surnaturels et de grands personnages historiques devenus dieux. Cet aspect du taoïsme fait partie de la vie quotidienne des Vietnamiens sous la forme de superstitions et de croyances mys­tiques et animistes.

Articles concernants

Laisser un commentaire