18 Jan

Marchés au Vietnam

L’un des aspects les plus intéressants des régions rurales du Vietnam sont les marchés de campagne où sont généralement vendus ou échangés les produits agricoles.

Ces marchés ont lieu à jour fixe, chaque semaine ou chaque mois. Dans les provinces du delta du Mékong, les marchés flottants sont très populaires et les produits sont transportés sur des barques ou des jonques.

Dans les régions montagneuses, les marchés sont aussi un lieu de divertissement où les minorités ethniques, vêtues de leurs vêtements les plus colorés se rassemblent pour chanter et danser au son de la flûte.

Les marchés de campagne

La plupart des communes rurales du Vietnam possèdent leur place du marché. Le marché porte souvent le même nom que la commune.

Ce type de marché est généralement appelé Cho Que, soit « marché de campagne ».

Il existe deux types de marché de campagne: les foires et les marchés de nuit. Les foires n’ont lieu que de façon périodique. Par exemple, les jours se terminant par un 3 ou une 8, soit les, 3, 8, 13, 18, 23 et 28 du mois.

Marché frontallier à Mong Cai - culture et tradition du vietnam

Depuis quelques temps, les plus grosses foires se tiennent également le dimanche. Ces gros marchés attirent généralement beaucoup de monde. Outre les produits locaux, on y retrouve également des produits industriels et de précieux produits de base provenant d’autres localités. Quant aux marchés de nuit (Cho Hom), ils attirent généralement moins de monde. Les gens viennent généralement y acheter des produits de base comme les fruits, l’huile, le sel, les légumes, et autres denrées comestibles. Ces marchés qui débutent généralement l’après-midi, sont aussi appelés «marchés d’après-midi » (Cho Chieu).

Les marchés flottants

Les marchés flottants (Cho Noi) sont une forme de marchés particulièrement intéressante, que l’on retrouve surtout dans le delta du Mékong.

Le marché voit la réunion de milliers de barques et bateaux.

Les activités commerciales ont lieu toute la journée, mais le moment le plus fascinant est le matin, lorsque les barques arrivent encore débordantes de tous leurs produits agricoles: ramboutans, oranges, pamplemousses, mangoustans, durians ou encore des poissons d’eau douce, des serpents, des crabes des champs ou des crevettes.

Dans ce marché flottant, toutes les activités commerciales se déroulent sur l’eau. On y trouve même des cantines qui servent à manger. Les plus gros sont ceux de Nga Bay, Phong Dien ou Cai Rang (ville de Can Tho), Phung Hiep (province de Hau Giang), et Cai Be (province de Tien Giang).

La plupart des produits agricoles et des fruits y sont vendus à des grossistes, qui les revendent ensuite à des usines de transformation, ou les envoient vers Hanoi et les provinces du Nord.

Les marchés montagnards

Les marchés des régions montagneuses, où vivent généralement de nombreux groupes de minorités ethniques, ne sont pas seulement des lieux de commerce des marchandises, mais également des endroits de rencontre.

Marché de Khau Vai au Nord du Vietnam - culture et tradition du vietnam

Les gens mettent parfois plusieurs jours pour se rendre à ces marchés pour venir acheter ou vendre des marchandises. Ces marchés ont des facettes multiples puisqu’on y joue de la flûte, on y chante et on y danse. C’est également un lieu de rendez-vous, où l’on se fait des amis… et des rencontres amoureuses, c’est pourquoi on parle de « marchés de l’amour » (Cho Tinh).

Articles concernants

Laisser un commentaire