19 Jan

Mœurs et coutumes Vietnam

Le marriage

Il s’agit d’un événement très important dans la vie des Vietnamiens. Jadis,  l’organisation d’un mariage était beaucoup plus élaborée.
D’abord, la famille du jeune homme apportait des présents à la belle – famille pour lui demander la main de la fille.

Après les fiançailles, le garçon offrait des fruits et des fleurs à l’autre famille lors d’une cérémonie. Ce jour – là, le couple convenait de la date et de l’heure du mariage.

Le jour suivant la célébration du mariage, les époux allaient dans la famille de la mariée pour faire hommage à ces ancêtres. Les noces traditionnelles pouvaient être très coûteuses.

Mariage vietnamien

Aujourd’hui, il y quatre étapes qui conduisent aux noces: la recherche de l’âme soeur. la licence de mariage, les fiançailles et le mariage. Toutes les cérémonies sont beaucoup plus simples qu’auparavant.

Les Funérailles

Selon un proverbe vietnamien, « la mort signifie le bout du chemin », d’où l’importance d’avoir des funérailles solennels. La cérémonie se déroule dans un ordre précis.

Le mort est d’abord lavé et habillé.  Par après, quelqu’un lui introduit un peu de riz et trois pièces de monnaie dans la bouche à l’aide de baguettes;  c’est la fermeture de la bouche.  Le corps repose à terre sur une natte parce que selon le dicton, «celui qui est né du sol y retourne».

Funérailles vietnamiennes

Le mort est ensuite enveloppé d’un linceul de toile blanche et couché dans le cercueil. Durant la cérémonie funèbre, la famille du défunt porte les vêtements du deuil; les fils et les filles portent des turbans et des tuniques de gaze blanche et un chapeau fait de feuilles de bananiers séchées. Le jour et l’heure des obsèques sont choisis soigneusement. Des bannières et des couronnes de fleurs accompagnent le cortège funèbre.  Ceux qui ont assisté aux obsèques suivent le cercueil en jetant de petits papiers dorés sur la route.

Le cercueil est enterré dans une fosse.  La famille va porter des offrandes sur la tombe du défunt trois jours après l’enterrement.  La famille cesse d’apporter du riz au mort 49 jours après les funérailles selon le rite le trung that.  Cent jours après, c’est la cérémonie de la fin des pleurs.  L’année suivante, la famille organise une cérémonie pour commémorer la mort de l’être cher.  La fin du deuil a lieu deux ans plus tard.

Aujourd’hui, les funérailles sont plus simples.  Le corps est recouvert d’un linceul avant d’être couché dans le cercueil.  Ensuite ont lieu le cortège funèbre, l’enterrement du cercueil et les visites à la pierre tombale.  Les membres de la famille portent le turban blanc ou la bande funéraire noire autour du bras en signe de deuil.

La chique de bétel

Les vietnamiens ont des habitudes particulières liées dans la vie quotidienne depuis longtemps…

Selon la légende, la chique de bétel viendrait de l’époque des Hung Vuong.

Une chique de bétel se compose de quatre matières soient la noix d’arec pour le goût sucré, la feuille de bétel pour le goût piquant, l’écorce de racine chay pour le goût amer et la chaux pour le goût ocre.

La chique de bétel

Les livres racontent que la chique de bétel rafraîchit l’haleine, calme la mauvaise humeur, aide à digérer la nourriture et est l’emblème du bonheur; la personne qui en mâche serait plus amicale et plus joyeuse pendant les fêtes comme celle du Têt. Cette chique aiderait aussi à se réchauffer pendant les jours de deuil et de froid. Elle fait partie des plateaux pour le culte des ancêtres.

Le calendrier vietnamien

Au Vietnam, comme en Chine, le jour et l’année sont basés sur la course du soleil, alors que le mois est calculé en fonction de la lune. Il en résulte l’adoption d’un calendrier lunaire pour le choix des dates des grandes fêtes.

Ainsi, le Nouvel An, appelé en Chine « Fête du Printemps », est défini par le premier jour de la nouvelle lune alors que le soleil entre dans la constellation des Poissons.

Au lieu de se référer à la course du soleil, le monde de l’Extrême Asie se réfère à la planète Jupiter qui parcourt le Zodiaque en douze ans. Chaque portion zodiacale est en relation avec un animal. Le cycle en cours est le suivant : 2000 : dragon, 2001 : serpent, 2002 : cheval, 2003 : chèvre, 2004 : singe, 2005 : coq.

Adopté du chinois, le calendrier vietnamien commence en l’an 2637 avant Jésus Christ. Il ne coincide ni avec le calendrier lunaire ( dans le calendrier lunaire on rajoute un mois tous les 4 ans ) ni avec le calendrier grégorien ou occidentale (ex: l’année 1969 du calendrier grégorien correspond à l’année 4606 du calendrier vietnamien).

Le calendrier vietnamien est un calendrier luni-solaire : la période de douze lunaisons (355 jours) doit être accordée de temps en temps avec l’année solaire (365 jours) par addition d’une lunaison supplémentaire ou mois intercalaire (Thang nhuân), appelé aussi 13ème mois; ce 13ème mois revient environ tous les trois ans et s’intercale entre le troisième et le quatrième mois lunaire. Les mois sont de 29 jours.Chaque heure vietnamienne équivaut à deux heures occidentales, créneau horaire qui correspond également à un des 12 animaux du zodiaque vietnamien. Chaque nuit est divisée en cinq veilles allant de 19 heures à 5 heures.

Les âges se divisent en cycles de soixante ans; le 77 ème cycle, par exemple, se situe entre 1924 et 1984 . Pour retrouver les autres cycles il suffit d’ajouter ou de retrancher 60 ans à ce cycle.

Chaque cycle de 60 ans se divise en Thap Can (cycle de 10 ans) et en Thap Nhi Chi (cycle de 12 ans). Dans un cycle de 60 ans il y a donc 6  » Thap Can  » et 5  » Thap Nhi Chi « .

1 ) Le Thap Can, cycle de dix ans, correspond aux dix tiges célestes : Les 10 tiges célestes
1 Giap
2 At
3 Binh
4 Dinh
5 Mâu
6 Ky
7 Canh
8 Tân
9 Nhâm
10 Qui

2 ) Le Thap Nhi Chi, cycle de douze ans, correspond aux douze troncs terrestres représentés par les noms des douze animaux du zodiaque vietnamien :

Les 12 signes vietnamiens Nom occidental Symbole
1 TY Rat
2 SUU Buffle
3 DAN Tigre
4 MEO Chat
5 THIN Dragon
6 TI Serpent
7 NGO Cheval
8 MUI Chèvre
9 THAN Singe
10 DAU Coq
11 TUAT Chien
12 HOI Cochon

A chaque nouvelle année correspond un animal symbolique (tronc terrestre) auquel est associé un élément du système quinaire (bois, feu, terre, métal et eau) qui imprègneront de manière significative la personnalité, la psychologie et la destinée des enfants qui naîtront au cours de cette année là. Par exemple, l’année 1924 correspond à l’année : GIAP-TY c’est en dire en équivalence occidentale.

Articles concernants

Laisser un commentaire