12 Fév

Nuit chez l’habitant a Sapa

Le village de Ta Van Giay est niché au coeur de la vallée Muong Hoa, à environ 8 km du centre de Sa Pa (province de Lào Cai, Nord). Sur les 140 familles qui y résident, une quarantaine ont décidé de se lancer dans le «homestay», de plus en plus populaire chez les touristes.

Pour se rendre dans ce village, les visiteurs doivent s’écarter des sentiers battus pour emprunter une petite route détournée qui longe le flanc de la montagne, admirer les rizières en terrasses qui bordent ce relief caractéristique, traverser le pont Mây qui enjambe le ruisseau de Muong Hoa et enfin percer la forêt de la Réserve nationale de Hoàng Liên.

Ainsi arrivera-t-on dans une vallée abritant de jolies maisons sur pilotis, celles du village de Ta Van Giay (commune de Ta Van, district de Sa Pa). Plus de 140 familles habitent dans ce hameau, dont 40 se sont lancées dans le «homestay», le séjour chez l’habitant.

Dans cette demeure désormais «homestay», les touristes se sentent toujours à l’aise. Parce que le maître des lieux prend son rôle d’hôte très au sérieux, les conditions sont réunies pour le visiteur ne manque de rien. Les touristes sont invités à goûter quelques plats populaires locaux de l’ethnie Giay, préparés avec des légumes issus de la culture sur brûlis, des poissons pêchés dans l’étang, des poulets ou des cochons élevés dans la basse-cour. Ces menus traditionnels sont généralement simples, mais laissent toujours un souvenir particulier aux voyageurs.

Ils sont devenus une sorte d’outil de communication entre villageois et touristes.

Articles concernants

Laisser un commentaire