Blog

14 Fév

Vietnam le delta du Mékong, au fil de l’eau

Il y a le delta du Nil, et celui de l’Amazone, parmi les plus grands de la planète, mais aucun d’eux n’est aussi fertile et habité que le delta du Mékong, au Vietnam.

C’est le grenier à riz du pays, baigné par la « Mère des Eaux » venue du Tibet.

Dernier grand monstre sacré d’Asie, le Mékong y est tour à tour tranquille ou dévastateur. Ce puissant souverain fluvial forme un royaume à part, entre terre et mer, où les flots gouvernent la nature et les hommes. Voyage dans une région fascinante.

Delta du Mékong - voyage au Vietnam
Delta du Mékong

Des hauteurs de l’Himalaya à la mer de l’Est (on ne dit plus « mer de Chine » au Vietnam), le Mékong parcourt plus de 4 000 km et irrigue 6 pays.

En sortant du Cambodge, le grand fleuve traverse le sud du Vietnam, où il éclate en 9 branches formant un des deltas les plus vastes du monde (960 000 hectares, soit les 2/3 de l’Île-de-France).

Les Vietnamiens l’appellent Cuu Long, ce qui signifie « 9 dragons ». Le Mékong se partage en neuf bouches qui crachent leurs eaux et leurs alluvions dans la mer. En période de crue, le niveau des flots monte rapidement, le fleuve inonde les berges, arrachant tout sur son passage : c’est un monstre dévastateur.

En dehors des crues, le Mékong est une force tranquille. Deux fois par jour, les marées pénètrent à l’intérieur des terres, apportant des poissons d’eau de mer, mais aussi du sel marin, ce qui est un fléau pour les rizières. Nous sommes ici dans le « grenier à riz » du Vietnam, un monde plat et infini, où le vert domine, où il est plus important d’avoir une barque qu’une voiture.

Les voies d’eau secondaires forment un incroyable réseau aquatique, un labyrinthe desservant les hameaux les plus reculés. De nombreux villageois circulent à bicyclette ou en vélomoteur sur des chemins à peine plus larges qu’un sentier de randonnée en Europe. Les autres utilisent des barques à moteurs.

Grand souverain du delta, « maître Mékong » est aussi aimé que redouté. C’est une « mère des Eaux » (son nom en vietnamien) et une voie de transport maritime essentielle à l’économie du delta.

Articles concernants

Laisser un commentaire